20/12/2011

L'analyse comparative présente les risques d'une régulation sur réserve

Berne, le 20 décembre 2011 – L'extension du réseau à fibre optique de la Suisse se poursuit. Les membres de Fibreoptique Suisse ont déjà connecté 10% des 3.9 millions de logements en Suisse. L'économie nationale suisse est donc en bonne voie, comme le montre l'analyse comparative «Investissement et régulation des accès rapides à Internet» présentée aujourd'hui lors de la séance constitutive de la direction, ce, également grâce au système de régulation suisse actuel.

Fin septembre 2011, le secteur des technologies de l'information et de la communication, les distributeurs d'énergie électrique et Swisscom ont créé la plate-forme d’intérêts «Fibreoptique Suisse». Leur objectif consiste à associer leurs efforts afin de contribuer au déploiement ainsi qu'à l'extension rapide et coordonnée de l'infrastructure à fibres optiques. Ce réseau à fibres optiques, véritable «autoroute de l'information du futur», constitue un pilier essentiel du secteur de l'information et de la communication, ainsi que de l'ensemble de l'économie. Les membres de Fibreoptique Suisse ont jusqu'à présent connecté 10% des 3.9 millions de logements en Suisse («home passed»).

Aujourd'hui, la direction s'est réunie à Berne pour la séance constitutive: Peter Bieri (PDC/ZG), membre de la direction reprend la présidence et Ruedi Noser (PLR/ZH), président d’ICTswitzerland et conseiller national assurera sa suppléance. Sont également représentés dans la direction: Fredy Brunner, conseiller municipal PLR (Saint-Gall) et président des services techniques de la ville de Saint-Gall; Peter Messmann, responsable Télécom à ewz (entreprise électrique de la ville de Zurich); Martin Landolt, conseiller national (PBD/GL); Carsten Schloter, CEO de Swisscom et Franz Stampfli, président d’openaxs et président d’ewb (Energie Wasser Bern).

Selon l'analyse comparative, une régulation sur réserve n'est pas une solution judicieuse

L'analyse comparative «Investissement et régulation des accès rapides à Internet. Une étude comparative entre l’Allemagne et la Suisse» a été présentée à l'occasion de la séance de la direction. L'analyse comparative a été élaborée sur la base d'une collaboration entre l'Université Justus‐Liebig‐ de Gießen et l'institut de conseil Polynomics. Les consommateurs en Suisse sont bien mieux servis que leurs pairs en Allemagne en termes de pénétration du réseau à large bande et des connexions au réseau de fibre optique (CH: 10% des logements / DE: 2%).

Les deux auteurs, Georg Görtz1 et Patrick Zenhäusern2, concluent par le fait que les investissements d'envergure différente en Allemagne et en Suisse s'expliquent par des systèmes de régulation différents. C'est grâce au bon fonctionnement de la plateforme concurrentielle (fibre optique, câble, ADSL) et au renoncement aux régulations ex-dante que la Suisse a une longueur d'avance. L'étude confirme la position de «Fibreoptique Suisse» selon laquelle une régulation sur réserve n'est pas une solution judicieuse. Le président, Peter Bieri, explique pour résumer: «Nous sommes convaincus que les conditions cadres existantes garantissent une situation concurrentielle au sein du réseau dans laquelle les entreprises et les particuliers peuvent bénéficier rapidement et sur une grande étendue d'une connexion à large bande à des prix identiques. Nous mettrons nos efforts à profit en 2012 pour poursuivre sur cette voie.»

Contact / questions

Oliver Schnyder, directeur de «Fibreoptique Suisse»
Fibreoptique Suisse | Amthausgasse 28 | 3011 Berne
Téléphone: 031 312 18 47 | mobile: 079 337 46 65 | e-mail: Oliver Schnyder
www.fibreoptique-suisse.ch

1 prof. en sciences économiques, spécialisé en économie industrielle, politique concurrentielle et régulation, Université Justus-Liebig de Gießen (DE)
2 Patrick Zenhäusern dirige le secteur Transport et Communication à L'institut de conseil Polynomics (CH)

< zur Übersicht


Nous sommes de plus en plus confrontés aux limites techniques des technologies répandues actuellement (câbles coaxiaux et en cuivre). Il y a urgence: la Suisse a besoin de plus de bande passante… Et les réseaux de fibre optique constituent un investissement d’avenir.
Franz Stampfli
Président d’openaxs et Président ewb

Glossaire: A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z