20/12/2011

Etude: Investissement et régulation des accès rapides à Internet. Une comparaison entre l'Allemagne et la Suisse.

Fin 2011, elle a présenté l’analyse comparative. Commandée par Fibreoptique Suisse, celle-ci a été élaborée sur la base d'une collaboration entre l'Université Justus-Liebig de Giessen et l'institut de conseil Polynomics.

Les deux auteurs, Georg Görtz (Professeur d’université en économie spécialisé dans l’économie de l’industrie, la politique de la concurrence et la réglementation qui enseigne à l’Université Justus-Liebig de Giessen en Allemagne) et Patrick Zenhäusern (responsable du service transport et communication de l’institut suisse de conseil Polynomics) ont conclu que les investissements d'envergure différente en Allemagne et en Suisse s'expliquent par des systèmes de régulation différents. C'est grâce au bon fonctionnement de la plateforme concurrentielle (fibre optique, câble, ADSL) et au renoncement aux régulations ex-ante que la Suisse a une longueur d'avance. Les consommateurs en Suisse sont donc bien mieux servis que leurs pairs en Allemagne en termes de pénétration du réseau à large bande et des connexions au réseau à fibre optique (CH: 10% des logements / DE: 2%). L'étude confirme la position de «Fibreoptique Suisse» selon laquelle une régulation sur réserve n'est pas une solution judicieuse.

 

< zur Übersicht


Nous sommes de plus en plus confrontés aux limites techniques des technologies répandues actuellement (câbles coaxiaux et en cuivre). Il y a urgence: la Suisse a besoin de plus de bande passante… Et les réseaux de fibre optique constituent un investissement d’avenir.
Franz Stampfli
Président d’openaxs et Président ewb

Glossaire: A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z