13/06/2013

Communiqué de presse: La Suisse figure dans le peloton de tête du très haut débit en Europe

Berne / Bruxelles, le 13 juin 2013 – La Commission européenne (direction générale des réseaux de communication, du contenu et des technologies) a rendu publics  les résultats de l'étude comparative «Couverture du haut débit en Europe en 2012». La Suisse occupe une très bonne position dans tous les cantons, en particulier dans les zones rurales, pour la couverture du très haut débit, mais n’obtient qu’une place moyenne en matière d’extension du réseau à fibres optiques. Cela changera heureusement bientôt grâce aux investissements importants réalisés dans l’infrastructure de demain.

A la demande de l'Union européenne (direction générale des réseaux de communication, du contenu et des technologies), l'institut de recherche Point Topic a réalisé l'étude «Couverture du haut débit en Europe en 2012». Sous l'impulsion de Fibreoptique Suisse, les chiffres de la Suisse ont également été pris en compte. L'étude montre que la Suisse dispose d'une couverture de 94,2% pour les débits supérieurs à 30 Mbit/s (à la fin de 2012). La Suisse se trouve donc dans le peloton de tête des pays européens en compagnie des Pays-Bas, de la Belgique, de Malte et du Luxembourg. Ces pays atteignent d'ores et déjà les objectifs fixés par l'UE pour l'année 2020. Ce chiffre s'élève en moyenne à 53,8% en tenant compte de tous les pays de l'UE.

Il est très satisfaisant de constater que la couverture élevée pour le haut débit ne se limite pas aux cantons urbains, mais s'élève à plus de 75% dans tous les cantons. La Suisse se distingue en effet par la bonne couverture dans les zones rurales: elle s'élève à 64,8% alors que cette valeur n'atteint que 12,4% dans l'UE (cf. schéma).

En ce qui concerne l'infrastructure à fibres optiques, l'étude montre que la Suisse se situe au-dessus du niveau moyen de l'UE (12,2%) avec 16,7% des foyers raccordés. Cette avance que procure la Suisse, avec les avantages correspondants, devrait continuer à croître en raison de la politique d'investissement dynamique qui y règne: dans le comparatif de l'OCDE, la Suisse se trouve en effet dans le peloton de tête en matière d'investissement par personne dans l'infrastructure à fibres optiques.

Selon l'étude, les différences importantes sont notamment dues aux différentes conditions générales (politiques) et au mix technologique choisi. Le dynamisme qui règne actuellement au niveau des investissements et le fait que les entreprises qui investissent travaillent d'arrache-pied afin de développer cette infrastructure montrent que la Suisse est sur la bonne voie. Il faut toutefois conserver ce niveau élevé, afin de renforcer l'attractivité de la Suisse sur le plan international grâce à des réseaux de transmission de données performants.

Peter Bieri, président de Fibreoptique Suisse et membre du Conseil des Etats, ajoute: «Fibreoptique Suisse s'implique afin que les incitations nécessaires aux investissement soient créées ou conservées. Cela signifie notamment que nous nous impliquions de manière critique dans la procédure de consultation en cours en vue de la révision de l'Ordonnance sur les services de télécommunication. Les modifications envisagées ne doivent pas freiner le dynamisme actuellement très fort des investissements.»

Contact / questions

Oliver Schnyder, directeur de Fibreoptique Suisse

031 313 18 48 / 079 337 46 65 /

oliver.schnyder@fibreoptique-suisse.ch

www.fibreoptique-suisse.ch

< zur Übersicht


L’économie et la société suisses dépendent de réseaux de transmission de données performants. Les hommes politiques doivent donc définir les conditions générales de sorte à stimuler les investissements et à prévenir les interventions de l’État qui brident ces derniers.
Dr. Peter Bieri
ancien conseiller aux États PDC

Glossaire: A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z